Michel Brault, le cinéma est ce qu’on veut en faire